Logo CFPTS

Les travaux du CFPTS

En 2014, le CFPTS s'est engagé dans un vaste programme de restructuration de ses bâtiments avec un défi de taille : réhabiliter en profondeur le bâti tout en maintenant l'activité pédagogique de son site de Bagnolet.

En effet, le CFPTS a l'ambition de concevoir des espaces qui permettront une amélioration notable des conditions d'utilisation du site (ventilation générale, isolation phonique et traitement acoustique, accessibilité...) mais aussi un bond en avant en matière de confort pédagogique et d'intégration des dernières technologies, avec notamment la mise en réseau de l'ensemble des espaces pédagogiques par la fibre optique.

Ce programme ambitieux se résume en 3 phases.

1ère PHASE (2014-2015) : bâtiment C nord

La toute première phase du programme, qui a commencé en janvier 2014 pour s'achever à la fin de l'été 2015, concernait le bâtiment C dans sa partie nord. Le bâtiment C, c'est ce bâtiment tout en longueur qui abritait, entre autres, les ateliers accessoires, les salles informatiques et les ateliers menuiserie et serrurerie.

Au programme : renforcement de l'ossature du bâtiment, construction de nouveaux escaliers en béton coulés sur place, nouvelle distribution des fluides (gaines de ventilation et électricité), réfection et nivellement des planchers renforcés, restauration et réfection des façades...

Afin de permettre au CFPTS de conserver son activité pédagogique, les espaces de formation du bâtiment C se sont vus déplacés dès octobre 2013 vers de nouveaux sites : les ateliers serrurerie et menuiserie ont investi de nouveaux locaux à Pantin tandis que les salles informatique ont été transférées au 26/28 avenue de la République, juste à côté du CFPTS. Quant aux ateliers accessoires, ces derniers sont restés au 92 av Gallieni mais dans un autre bâtiment (le bâtiment Gallieni, dit bâtiment A)

2ème PHASE (2015-2016) : bâtiment C sud et D

Cette phase a débuté en septembre 2015 et s'est achevée fin 2016. Elle concernait le bâtiment C dans sa partie sud et le bâtiment D (voir photo ci-dessus) Cette fois, ce sont les studios son, les plateaux lumière, le Théâtre et le Grand Studio qui ont fait l'objet d'une refonte totale. En attendant de retrouver leur place, les studios son et les plateaux lumière se sont vus déplacés de façon provisoire vers le bâtiment C fraichement rénové. En l'absence du Grand Studio, le CFPTS s'est porté acquéreur d'une partie du bâtiment voisin, l'entreprise J George, au 96 de l'avenue Gallieni.

Quant au Théâtre, pour pallier l'absence de ce lieu emblématique, le CFPTS a noué des partenariats avec un joli panel de structures. Ainsi, une scène nationale (Saint-Quentin-en-Yvelines), deux centres dramatiques nationaux (T2G et Nouveau Théâtre de Montreuil), un théâtre municipal (Villeneuve-Saint-Georges), une structure mixte (Théâtre Montansier de Versailles) et la Maison de la culture du Japon à Paris se sont montrés prêts à collaborer avec le CFPTS.

 

3ème PHASE (2017-2018) : bâtiments A et B

La fin de la 2ème phase des travaux a marqué le retour à leur emplacement initial d'un grand nombre d'espaces de formation désormais entièrement rénovés ; ainsi les ateliers accessoires, les studios son, le Théâtre et le Grand Plateau (auparavant nommé Grand Studio) ont fait progressivement leur retour dans les bâtiments C et D.

Mais les travaux du CFPTS ne sont pas finis pour autant. La 3ème et dernière phase des travaux a commencé début 2017 et devrait s'achever fin 2018. Elle concerne le bâtiment A et le bâtiment B ; ce dernier vient d'être démoli pour être prochainement reconstruit avec un étage supplémentaire à l'ancien emplacement de la rampe métallique, ce qui créera une jonction entre les bâtiments A et C.

Durant cette période, l'accès au CFPTS ne pourra plus se faire côté avenue Gallieni, c'est pourquoi l'entrée et l'accueil du centre ont été déplacés à l'extrémité du bâtiment C, côté avenue de la République, au n°22.

Le bâtiment A abritant principalement les bureaux des salariés permanents du CFPTS, ce sont surtout ces derniers qui sont concernés par ce dernier jeu de chaises musicales puisqu'ils ont vu leur bureaux déplacés dans le bâtiment C sud.

Durant cette phase, le centre conservera ses locaux de Pantin, ainsi que les locaux du 26/28 avenue de la République, et le plateau J George du 96 avenue Gallieni dont il est propriétaire.

 

Pour en savoir plus sur la rénovation des espaces "son" du CFPTS : cliquez ici

màj le 23 mars 2017