1. Accueil
  2. Actualités

Le métier

Il s’agit de projeter des images vidéo dans un spectacle ou un événement, en remplacement ou complément d’un décor, d’une scénographie, d’un acteur ou d’un objet.

Le régisseur vidéo utilise principalement des outils informatiques : ordinateurs, réseaux, caméras, vidéoprojecteurs…  Il s’assure de la qualité et de la précision de la diffusion de ces images, au bon moment du spectacle. Il peut travailler seul ou en équipe, pour un lieu ou un artiste, et peut aussi, en amont, concevoir les médias projetés. Sur un spectacle, il travaille en collaboration avec les autres régisseurs (lumière, son, plateau).

Ces images sont parfois projetées en fond de scène ou sur des supports multiples et de toutes formes, voire directement sur les comédiens ou les danseurs eux-mêmes. Des technologies aussi complexes que multiples se sont développées autour de cette fonction assez récente. Un exemple parlant ? L’installation de dispositifs interactifs permettant au public ou aux acteurs de faire se mouvoir les images projetées.

Si on ajoute le fait que certains spectacles ou événements sont captés puis retransmis en direct, on comprend que le régisseur vidéo doit maîtriser un éventail très large de compétences.

 

S’inscrire à la formation de Régisseur.euse Vidéo en apprentissage  – 18/29 ans

Où travaille un régisseur vidéo ? Dans quels secteurs ?

Il/elle peut travailler dans des lieux très variés ! Théâtres, opéras, salles de concert, cirque, danse, mais aussi musées ou monuments architecturaux, événementiel ou boîtes de nuit, la liste est longue. Les nouveaux formats d’exposition utilisent désormais souvent différentes installations vidéo tout au long du parcours de visite (interviews, petits films d’animations, textes projetés, documentaires, installations interactives…). Sans oublier le mapping, cette technique de projection d’images sur un monument, mise à l’honneur dans beaucoup d’événements nocturnes de par le monde.

Quelles qualités attend-on d’un régisseur vidéo ?

Il ne faut pas oublier l’aspect humain du métier. Déjà, par définition, le ou la régisseuse est en charge de l’équipe dédiée à la vidéo. Dans les plus grosses structures, cela peut signifier la gestion de huit à dix personnes. Parfois, par contre, le ou la régisseuse constitue l’ensemble de l’équipe ! Il faut également pouvoir prendre en compte la dimension artistique, être capable de réagir rapidement aux demandes et aux contraintes, être force de proposition, le tout au service du projet.