1. Accueil
  2. Actualités

Avant le confinement, Thomas Fourny, régisseur et développeur en design sonore, menait le module « Régisseur son dans les musiques expérimentales » pour les apprentis régisseurs son – promo 20 du CFASVA. Il nous rapporte quelques mots sur son intervention et son échange fructueux avec nos jeunes professionnels.

Thomas, dis nous quelques mots sur ton parcours:

TF/
« Avant La Filière – Centre National de Formation, j’étais musicien dans des groupes de musiques pop et électroniques, puis ingénieur du son, puis développeur de logiciels de musique.
En 2017,  j’ai suivi au CFPTS la formation « régisseur son », en reconversion professionnelle. J’ai axé mes différents travaux sur des musiques expérimentales…

Aujourd’hui, je suis chargé d’affaires chez De Préférence,  grâce à l’enseignement de qualité qui m’a été prodigué au CFPTS !

Par ailleurs, je suis le fondateur de Bleass : wild ios sequencer.
Bleass est une application pour iPad et iPhone qui permet de composer et interpréter de la musique en live (à l’intérieur il y a séquenceurs, samplers, synthétiseurs…). Disponible en version gratuite limitée, l’application s’appelle maintenant “Bleass groovebox”

Je me suis mis à la programmation informatique spécialement pour la fabriquer. Elle est réalisée à 80% en “pure data”. J’ai travaillé dessus pendant les 2 années qui ont précédé mon entrée au CFPTS».

En quoi consistait ton intervention avec le module « Régisseur son dans les musiques expérimentales » ? Comment s’est-il déroulé ?:

TF/
« Je commence par une présentation historique de ce courant, suivi d’un état des lieux structurel, économique et professionnel de ce milieu. C’est important aussi qu’ils connaissent le contexte contemporain.

Ensuite, je leur explique ce qu’est la programmation informatique et ses différents langages… Le cours débouche sur une présentation du “creative coding”, c’est-à-dire comment utiliser la programmation informatique dans le spectacle vivant.

À la fin du premier jour, je donne le scénario du 3eme jour, le pitch du projet qu’ils auront à mener :

Vous êtes une start-up que le tout-paris s’arrache : un client important vous a commandé une installation sonore et visuelle interactive qui doit impressionner, vous devez créer et diffuser des objets sonores en multi-canal, mettre en réseau plusieurs ordinateurs avec un maximum de protocoles de communication, développer des interfaces homme-machine à l’aide de tablettes tactiles, surfaces de contrôle, capteurs sensitifs…

Durant la 2eme journée, nous avons appris à nous servir de « pure data »  l’un des outils les plus puissants dans le creative coding… et surtout un des rares à être entièrement gratuit et open-source.

La 3eme journée est consacrée à leur projet : ils ont fabriqué ensemble leur “créature”, et je suis passé de groupe en groupe pour leur apporter un soutien technique.

À la fin, ils ont créé cette “créature sonore et visuelle” que j’ai trouvée fort intéressante. »

À l’issue de ces trois jours bien denses, Thomas a écrit à l’équipe pédagogique  :

TF/
« Un grand merci de m’avoir permis de transmettre un peu de savoir à ces jeunes pleins d’envies. J’ai eu à faire à un groupe de personnes demandeuses, solidaires, vives, consciencieuses et inventives… C’était un régal, j’espère recroiser ces régisseurs sons dans la suite de leurs parcours professionnels. »

À notre tour de le remercier pour son enthousiasme et son investissement dans la transmission de ses savoirs.

propos recueillis par Emmanuelle Saunier

Qui sont nos formateurs ?

Les formateurs de La Filière – Centre National de formation sont tous des « pointures » dans leur domaine, soit par leur niveau de maîtrise des spécialités techniques, soit par leur parcours professionnel de haut niveau soit par le développement de leurs passions en inventions…

Dans le secteur du son, nous travaillons avec des professionnels très aguerris mais aussi de plus jeunes formateurs: un ingénieur acousticien – conseiller de l’Opéra de Paris, le sonorisateur façade/retours de Vanessa Paradis, Patricia Kaas, M, Julien Doré, celui de Zazie, Dominique A (et bien d’autres !), un grand spécialiste de la prévention du risque sonore, un ingénieur/installateur système, plusieurs responsables de services son de grands théâtres et de salles de concert, des créateurs sonore pour le théâtre ou la danse, des musiciens, des compositeurs…

Chaque studio est équipé de 4 stations informatique audionumériques.

Les espaces Son à La Filière – Centre National de Formation