1. Accueil
  2. Formations

Sessions

du 08/02/2022 au 29/03/2022
du 14/06/2022 au 28/06/2022
du 11/10/2022 au 25/10/2022
du 08/11/2022 au 23/11/2022

Public

Futurs référents VHSS d’une structure ; membres du service RH et sécurité des organismes de formation ; membres du CSE et membres des CHSCT de la fonction publique ; membres des cellules harcèlement des CFA ; managers d’entreprise/structures non soumises à l’obligation légale.

Prérequis

Avoir la responsabilité de mettre en place des mesures de prévention et de lutte contre les VHSS – envoi d’un questionnaire en amont de la formation.

Objectif de formation

Développer les compétences pour devenir et assumer les responsabilités du référent violences et harcèlement sexistes et sexuels.

Validation

Attestation de fin de formation avec grille d’auto-évaluation sur les acquis de formation.

Contenu

A – SÉQUENCE 1 – INTRODUCTION
– Introduction et retour sur le questionnaire préalable envoyé aux stagiaires
– Mise en place du cadre sécurisant pour les échanges avec les participants
– Travail sur les perceptions actuelles

B – SÉQUENCE 2 – CONTEXTE ET AMPLEUR DU PHÉNOMÈNE
Présentation du contexte actuel sur les questions d’agissements sexistes, de violences et de harcèlement sexuels :
– dans la vie quotidienne
– au travail avec focus sectoriel (culture, tourisme, sport, loisirs, audiovisuel, cinéma, presse, publicité, télécommunications, etc.)
– attentes des acteurs du secteur (AFDAS, CNC, CNM, ministère de la culture, ministère de la jeunesse et des sports, etc.)

C – SÉQUENCE 3 – DÉFINITIONS ET NOTIONS DE PSYCHOLOGIE SOCIALE ET DE SOCIOLOGIE
– Séduction, sexualité au travail et notion de consentement
– Stéréotypes de genre
– Sexisme ordinaire
– Agissements sexistes
– Harcèlement sexuel

D – SÉQUENCE 4 – MÉCANISMES PSYCHOSOCIAUX : D’UNE CULTURE SEXISTE À LA VIOLENCE SEXUELLE OU SEXISTE
– Du stéréotype à la discrimination
– Rapports de force et enjeux de pouvoir
– Violences sexuelles et sexistes « de fait » (comment peut-on être violent sans s’en rendre compte)
– Violences sexuelles et sexistes intentionnelles (logique de l’agresseur, personnalités perverses et narcissiques)

E – SÉQUENCE 5 – CADRE RÉGLEMENTAIRE ET OBLIGATIONS DE L’EMPLOYEUR SUR LES VHSS
– Harcèlement sexuel, violences sexuelles et agissements sexistes dans le code du travail et dans le code pénal
– Rôles des différents acteurs : employeur, encadrement, RH, CSE, salariés, etc.
– Obligation générale de prévention de l’employeur
– Formation, information et affichages obligatoires
– Évaluation des risques et document unique
– Référent harcèlement sexuel et CSE

F – SÉQUENCE 6 – SITUER SON ENTREPRISE / ORGANISATION PAR RAPPORT AUX PROBLÉMATIQUES DE VHSS – SITUER SON ORGANISATION VIS-À-VIS :
– de la prévention des VHSS
– de la détection et du traitement des cas de VHSS
– de la prise en charge des victimes et des témoins

G – SÉQUENCE 7 – RÉAGIR FACE À UN COMPORTEMENT INAPPROPRIÉ
– Présentation des différents dispositifs de signalements internes et externes
– Repérer les signaux d’alerte
– Agir ou pas : qu’est-ce que qui nous bloque ?
– Savoir dire « STOP »
– Faire un feed-back et conserver une posture assertive

H – SÉQUENCE 8 – RÔLES ET MISSIONS DES ACTEURS CLÉS DE LA PRÉVENTION ET DE LA LUTTE CONTRE LES VHSS
– Identification des acteurs, de leurs rôles et missions
– Direction, DRH et encadrement
– Comité de pilotage et cellule de traitement des signalements
– CSE
– Service de santé au Travail
– Inspection du travail et autres acteurs externes (ex. défenseur des droits, etc.)

I – SÉQUENCE 9 – RÔLE ET MISSIONS DU RÉFÉRENT VHSS
– Rôle, missions et limites du référent
– Référent harcèlement sexuel du CSE
– Référent harcèlement sexuel de la direction
– Référents VHSS : une mission nouvelle et un rôle à construire
– Compétences attendues – posture du référent VHSS – autonomie et indépendance du référent – gestion des potentiels conflits d’intérêt

J – SÉQUENCE 10 – METTRE EN PLACE UNE CELLULE DE VEILLE ET DE TRAITEMENT DES SIGNALEMENTS
– Lettre de mission de la direction
– Cadrage déontologique et méthodologique
– Définition des acteurs et du pilote (référent)
– Définition des procédures et outils
– Définition du plan de communication
– Définition des indicateurs et du reporting au Comité de Pilotage / Direction

K – SÉQUENCE 11 – ORIENTER ET SAVOIR UTILISER LES BONS DISPOSITIFS EN FONCTION DES SITUATIONS
– Cartographie des dispositifs et des acteurs en fonction des typologies de situations
– Choisir les bons dispositifs à mobiliser en fonction de ces situations – articulations de ces dispositifs entre eux
– Dispositifs complémentaires et dispositifs contradictoires
– Ne pas agir à la place de… sauf dans les cas les plus graves

L – SÉQUENCE 12 – COORDONNER LA COMMUNICATION, LA SENSIBILISATION ET LA FORMATION DES ACTEURS EN INTERNE
– Proposer des actions de communication / objectifs / les cibles / les supports / médias / outils de communication
– Les 3 niveaux d’enjeu de la communication en fonction de la maturité des interlocuteurs
– Faire connaître / prendre conscience
– Faire adhérer / convaincre
– Faire agir / changer de comportement

M – SÉQUENCE 13 – COORDONNER LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D’ACTION
– Coordonner le suivi du plan d’action en mobilisant les acteurs – articulation des priorités à court / moyen / long termes
– Alerter la direction en cas de blocage

N – SÉQUENCE 14 – SAVOIR ORIENTER LES VICTIMES ET LES TÉMOINS
– Informer sur les droits et dispositifs d’alerte et de prise en charge
– Internes : référent VHSS, RH, management, CSE, Service de Santé au Travail, etc.
– Externes : Inspection du travail, défenseur des droits, police / justice, Audiens, etc.
– Rôles et missions des différents acteurs / dispositifs

O – SÉQUENCE 15 – SAVOIR ACCUEILLIR LES VICTIMES ET LES TÉMOINS
– Accueillir dans un cadre bienveillant et protecteur
– Enjeux et risques de la relation d’aide : triangle de Karpman, bouc émissaire et instrumentalisation (la « victime » harcelante)
– Posture d’accueil : écoute active et neutralité
– Informer sur les droits et dispositifs et présentation des différents dispositifs de prise en charge
– Confidentialité, devoir de réserve et limites
– Signalements de crimes (viol)
– Signalement de délits graves (agression sexuelle et harcèlement sexuel)
– Quelle place pour l’accueil des présumés harceleurs ?

P – SÉQUENCE 16 – DÉCLENCHER L’ENQUÊTE INTERNE EN CAS DE SIGNALEMENT VHSS
– Repérer une situation de conflit d’intérêt pour l’enquêteur ou la cellule de traitement
– Implication du référent ou d’un membre de la cellule d’enquête – implication d’une personne « proche »
– Solliciter des acteurs extérieurs spécialisés pour prendre le relais et définir le cahier des charges

Q – SÉQUENCE 17 – PILOTER L’ENQUÊTE INTERNE EN CAS DE SIGNALEMENT VHSS
– Piloter et réaliser une enquête interne
– Quel dispositif déclencher en fonction du niveau de gravité du signalement ?
– Objectifs et limites de l’enquête
– Critères réglementaires à prendre en compte
– Recueil des témoignages et attestations
– Collecte des éléments factuels
– Présentation des conclusions et des suites à donner à l’enquête

R – SÉQUENCE 18 – CLÔTURE DE LA FORMATION
– Débriefing

Formateurs pressentis

  • Laurent BOISSYconsultant - formateur en management et gestion des risques
  • Carole BOISSYpréventeur
  • Marc BOUCHETconsultant en formation et en accompagnement professionnel
  • Pascale VERDIERcomédienne, formatrice
  • Eléonore ZETLAOUIConsultante et socio-clinicienne en organisation et en communication .

Prix

900 €HT par participant

Lieu de la formation

CFPTS Bagnolet, 92 avenue Gallieni 93170 BAGNOLET

Effectif

12 participants

Pour recevoir les fiches descriptives et/ou un dossier de candidature, remplissez notre formulaire par le lien suivant :

Documents à télécharger