1. Accueil
  2. Actualités

LE PROGRAMME HOPE MUSIQUES ACTUELLES

En 2017, le gouvernement a lancé le programme HOPE (Hébergement Orientation Parcours vers l’Emploi) dont l’objectif est de favoriser l’emploi et l’autonomie des personnes réfugiées en facilitant leur accès à une formation professionnelle qualifiante.

Au-delà  de l’action de formation est prévu pour chaque bénéficiaire du projet un accompagnement social et citoyen, ainsi qu’une prise en charge de l’hébergement et de la restauration.

C’est dans le cadre du programme HOPE que s’inscrit le projet Hope Musiques actuelles : à l’issue d’une sélection, 12 personnes réfugiées ont été désignées pour suivre ce programme d’insertion qui s’articule autour de deux axes :

  • L’apprentissage du français et la découverte du métier d’électricien du bâtiment en partenariat avec l’Afpa (317h de formation)
  • Une spécialisation “métiers et environnement du spectacle vivant” de 133h dispensée par le CFPTS

Via un contrat de professionnalisation d’une durée de 8 mois (de mars à octobre 2019)

LE DOUBLE RÔLE DU CFPTS DANS LE PROJET

C’est à double titre que le CFPTS participe à ce projet :

  • En tant que centre de formation : Fort de son expérience et de sa réputation, c’est tout naturellement que le CFPTS a été désigné pour apporter aux bénéficiaires du projet une spécialisation « spectacle vivant » qui réponde davantage aux besoins des structures d’accueil des contrats de professionnalisation, ces dernières étant principalement des scènes de musiques actuelles. Ainsi, le CFPTS dispensera, sur 133h, des modules de formation aux fondamentaux du son, de la lumière, en prévention des risques et en électricité pour des installations temporaires.

En participant à Hope Musiques,  le CFPTS confirme son engagement en faveur de l’insertion et l’accès à l’emploi pour tous, comme il a pu le faire auparavant au travers de projets d’insertion en faveur de publics jeunes et déscolarisés (Prépa Techniques Avenir, partenariat avec la Région Guyane).

Photo : Suheel et sa tutrice, Caroline Jaudouin